Archives de catégorie : lectures

errant dans la ville

  À force d’obliquer, de changer de direction, il arrive que tu sois totalement perdu, que tu ne saches plus si c’est vers le sud ou l’ouest et dans quel quartier, au milieu de quel ensemble d’immeubles tu te déplaces … Lire la suite

Publié dans lectures | Tagué | Laisser un commentaire

à Jean Le Rond d’Alembert

18 juillet 1766   Notre frère (Damilaville) vous a communiqué, sans doute, la relation d’Abbeville, mon cher philosophe. Je ne conçois pas comment des êtres pensants peuvent demeurer dans un pays de singes qui deviennent si souvent tigres. Pour moi … Lire la suite

Publié dans lectures | Tagué | Laisser un commentaire

écrire vite

C’est-à-dire que c’est écrire en même temps, aussi vite que ça se passe (pas description d’un fait, une anecdote, un événement, que l’on veut utiliser, ça c’est du roman) mais aussi vite que ça vous traverse la tête que ça … Lire la suite

Publié dans lectures | Tagué | Laisser un commentaire

La France de Sarkozy vue depuis la Belgique

  L’accession au pouvoir d’un tel personnage, dont le caractère relève de la simple psychiatrie infantile – colérique, brouillon, vaniteux, autoritaire, fébrile, ignorant au point de friser l’imbécillité – témoigne non seulement du dévoiement d’un régime de gouvernement, mais aussi, … Lire la suite

Publié dans lectures | Tagué | 2 commentaires

le pain perdu

    le pain perdu le père du pain peine perdue peine du père .ᅠ dans la forêt à la maraude Petit Poucet one for the road .ᅠ le pain perdu le père du pain peine perdue peine du père … Lire la suite

Publié dans lectures | Tagué | Laisser un commentaire

Starman mourant

    Et tout en pensant à son fils elle caresse l’encolure de Starman, il a l’air de souffrir, elle va chercher sa lourde tête qui est tombée en arrière et elle essaie de la redresser, de la mettre en … Lire la suite

Publié dans lectures | Tagué | Laisser un commentaire

la pluie

  Et pendant que ruisselle la pluie, les petits charbonniers de la Forêt Noire entendent, de leur lit de fougère parfumée, hurler au dehors la bise comme un loup. Ils plaignent la biche fugitive que relancent les fanfares de l’orage, … Lire la suite

Publié dans lectures | Tagué | Laisser un commentaire

écrire l’intime

  Il existe une figure de style appelée prétérition. Elle consiste je crois à révéler une chose qu’on voudrait garder à secrète. A désigner ce qu’on se promet de taire. Cette figure m’a longtemps fasciné – c’est ma soeur qui … Lire la suite

Publié dans lectures | Tagué | Laisser un commentaire

faire route hors du petit pays

  On n’a pas démarré qu’on est pris d’un découragement, bien près de renoncer. C’est qu’on se heurte, aussitôt, aux contreforts du plateau de Millevaches. La petite route bombée, oblique, tortueuse se hisse entre des plantations de résineux, des landes … Lire la suite

Publié dans lectures | Tagué | Laisser un commentaire

Tharlo et sa mémoire

  Je suis à peu près certaine d’avoir massacré les noms propres… Le commissaire ajouta, après avoir fait claquer sa langue d’admiration : «Moi, si j’avais eu ta mémoire, je serais allé à l’université.» – Après le primaire, je n’ai … Lire la suite

Publié dans lectures | Tagué , | Laisser un commentaire