Archives par mot-clef : Emmanuel Tugny

la Vérité

.. Cependant, ces ultimes exigences, aussi idiotes qu’arrogantes, exaspérèrent à tel point la colère divine que, se départant de toute pitié, Jupiter décida de condamner à perpétuité le genre humain en l’obligeant à endurer pour les âges à venir une … Lire la suite

Publié dans lectures | Tagué , | 5 commentaires

la fin du rêve d’Ananké (presque)

Et Mithra oriente la seconde jarre. Et dans cet enroulement sur soi du ciel avec l’onction du lait de la dévoration, du jour acide qui excède la forme, Ananké pousse sur l’aviron long de godille et sa petite barque grise … Lire la suite

Publié dans lectures | Tagué | Laisser un commentaire

Le collectionneur, la figure du sujet

Le collectionneur est la figure de la sujétion à la collection comme créatrice du sujet. Faire collection, c’est rapporter aux objets une relation étrange de subordination réciproque du sujet au monde, c’est convoquer, comme un théurgie ou en goétie, «l’esprit», … Lire la suite

Publié dans lectures | Tagué | Laisser un commentaire

la punition

La bonne volonté de Jupiter avait été depuis longtemps mise à rude épreuve par les hommes, en particulier par ces incroyables vices qu’ils manifestaient, ces méfaits inouïs dont ils se rendaient coupables, toutes choses qui dépassaient de beaucoup les crimes … Lire la suite

Publié dans lectures | Tagué , | Laisser un commentaire

Vie et mort de l’enfant du monde (fragment)

VIII Il faudrait qu’il n’y eût point de marée. . Qu’une marée accompagne la saison, et du retrait de la mer procède une disparate de pousses étiques, de petits crabes aux névralgies ineptes, de coquillages grotesques, d’âmes de bois veuf. … Lire la suite

Publié dans lectures | Tagué | Laisser un commentaire

Écrire – train de nuit

«Ouvrant la porte donnant sur le jardin, Y rencontra…» L’on a ouvert sur ses genoux l’écran qui ouvre sur Le Souverain Bien et l’on a écrit ça, voilà. Le Diable Vauvert est tout proche, où l’on a loué, entre mer … Lire la suite

Publié dans lectures | Tagué | 1 commentaire

Avec Erato

L’on pense à la partition de la grande salle en deux compartiments, l’un nuit, l’autre jour. L’on pense à son exiguïté, à son incroyable étirement, l’on pense aux détroits.   Main gauche la nuit, main droite le jour, le portrait, … Lire la suite

Publié dans lectures | Tagué | Laisser un commentaire

Obit : et stet in caelo tenebroso

Le pan de mur n’ a pas de fin Sur un plan que la mer a fait On voit l’homme aller à sa fin De jeunesse et patience fait Le muret s’en va par le pied Sur un plan que … Lire la suite

Publié dans lectures | Tagué | Laisser un commentaire