Notes de travail par Lemi Ponifasio

 

Le théâtre

Il y a toujours un effort important à faire pour créer et consommer un théâtre «miroir» reflet de ce que nous sommes. Mais là n’est pas mon théâtre. L’objet de mon théâtre est de réaffirmer que l’Homme fait partie du ciel, de la terre et de tous ses processus, l’objet de mon théâtre n’est pas de présenter des humains qui parlent à d’autres humains ou qui parlent d’autres humains. Nous aimons les jouissances de la vie, la musique agréable, les danseuses graciles, le merveilleux sentiment de nous laisser submerger par nos émotions. Mais ce n’est pas le but de nos existences quotidiennes. Nous aimons aussi repenser les observations des journaux, les drames du monde, chercher une célébration jubilatoire, sentimentale ou intellectuelle de nous-mêmes – nos échecs, nos faiblesses, nos laideurs tout autant que nos défauts, nos gentillesses, nos réussites ou notre héroïsme, sont esthétisés pour être consommés plus facilement au théâtre. Alors, à cet endroit, on a le sentiment d’être engagé dans quelque chose d’important, de politique. C’est le cas depuis la caverne de Platon. Et si le théâtre n’était pas seulement la re-représentation de la condition humaine, dans un contexte social ? Le théâtre c’est rendre nos vies humaines présentes dans une perspective cosmologique. Le théâtre fait partie de nos efforts, en tant qu’humain, à évoluer. L’Homme n’est pas la fin de l’évolution, ni la fin de l’évolution de la conscience. Le théâtre a besoin de cette plus grande destinée. Sinon le théâtre est mort.

…….

L’espace scénique

Standing in Time s’est construit autour de l’empathie pour méditer sur la violence du monde à travers le corps et le sens de la femme. Le spectacle intègre des allégories iconiques comme la justice. Angelus Novus, Hine Nui Te Po comme une tentative pour surmonter tous les préjudices culturels et être libéré des limites du langage et de la biologie. Cette cérémonie demande une concentration, votre coeur et votre esprit mais aussi votre ouverture et votre empathie. Nous nous engageons à être capturés par la poésie de l’existence, dans la dimension de nos généalogies partagées – le cosmos pour faire naître la vérité et la beauté.

Passage du programme de salle

Standing in time

Festival d’Avignon 2017

A propos brigetoun

paumée et touche à tout
Cet article, publié dans lectures, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s