et la pluie vint

 

Et la pluie vint, soudaine et torrentielle. Le soleil s’était renforcé pendant deux ou trois lunes et faisait passer un souffle brûlant sur la terre. Toute l’herbe était depuis longtemps brunie et racornie et le sable sous les pieds semblait de la braise. Une poussière marron recouvrait les arbres au feuillage persistant. Les oiseaux se taisaient dans les forêts et le monde était comme pantelant sous la vibration d’une chaleur vivante. Puis il y eut un claquement de tonnerre. Un claquement furieux, métallique et assoiffé, différent du roulement profond et liquide de la saison des pluies. Un vent puissant se leva et l’air se chargea de poussière. Les palmiers oscillaient sous les rafales qui soulevaient leur feuillage pour leur faire d’étranges et fantastiques coiffures en forme de crêtes.

Quand la pluie arriva enfin, ce fut en grosses gouttes solides et gelées que les gens appelaient les «noix de l’eau du ciel». Elles étaient dures et faisaient mal quand on les recevait, mais les plus jeunes couraient joyeusement les ramasser pour les faire fondre dans leur bouche.

La terre revint très vite à la vie et les oiseaux, dans les forêts, se mirent à voleter et à pépier gaiement. Un parfum diffus de renaissance et de verdure se répandit dans l’atmosphère. La pluie tomba moins drue et en petites gouttes liquides, les enfants se mirent à l’abri, heureux, rafraîchis et reconnaissants.

Chinua Achebe

Tout s’effondre

traduit de l’anglais (Nigéria)

par Pierre Girard

Babel

A propos brigetoun

paumée et touche à tout
Cet article, publié dans lectures, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s