Depuis que demain existe

 

Si l’on veut prendre la mer, il faut avoir le désir de l’horizon. L’horizon. Cette limite qui n’en est pas une. Qui s’éloigne quand on l’approche.

Afin de m’y retrouver, je tiens une carte topographique bien précise : tous les trois miles, je matérialise ma ligne de fuite, je calcule ma latitude, et je marque le lieu exact où je me trouve par un rond noir. Cette carte ressemble beaucoup à une page de portées musicales, et, comme je connais la musique, il m’arrive de chanter ma topographie.

Il y a des siècles que je navigue comme ça. J’ai dû amarrer un second bateau au mien pour y entasser les cartes. Et je les oublie. Il y a bien quelques airs qui reviennent avec récurrence, car, à force de tourner, je suis souvent passé par les mêmes endroits.

Il y a longtemps que je mange toujours la même chose et que je bois de l’eau salée. Mais tout cela importe peu : l’essentiel, c’est l’horizon.

Et un jour, ma ligne de fuite a été coupée par un autre bateau. Je l’ai représenté sur ma carte. Il ressemblait fort à un bémol. Des heures durant j’ai dû le représenter, jusqu’à ce qu’il s’approche enfin. Nous avons manoeuvré pour stopper nos navires.

Les bateaux une fois côte à côte et stabilisés, une carte à la main, le marin s’est mis à dire des propos dans un ton interrogatif. J’ai fait signe que je ne comprenais pas. Il m’a tendu sa carte. Très belle, pleine de couleurs et de formes différentes. Mais je ne comprenais pas son sens. Alors, j’ai pris ma carte en main et je l’ai chantée…. En la lisant, il a haussé les épaules en signe d’incompréhension. Nous ne parlions pas le même langage. Gardant chacun la carte de l’autre, nous sommes repartis après quelques nouvelles tentatives…

Jean-Claude Goiri

Corps suspendus

Editions QazaQ

http://www.qazaq.fr/pages/corps-suspendus/

A propos brigetoun

paumée et touche à tout
Cet article, publié dans lectures, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Depuis que demain existe

  1. nanamarton dit :

    Chanter sa topographie, l’idée me plaît beaucoup… l’extrait proposé aussi.
    je viens d’acheter Corps suspendus aux Editions QuazaQ, cela fera le bonheur de ma fin de semaine.
    merci, encore une fois, de vos choix partagés !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s