La France de Sarkozy vue depuis la Belgique

 

L’accession au pouvoir d’un tel personnage, dont le caractère relève de la simple psychiatrie infantile – colérique, brouillon, vaniteux, autoritaire, fébrile, ignorant au point de friser l’imbécillité – témoigne non seulement du dévoiement d’un régime de gouvernement, mais aussi, plus gravement, de la déchéance d’un peuple, et de sa civilisation.

Ce peuple se tait honteusement ? Non, pas même honteux. Il s’habitue, il trouve naturel ce qui, en d’autres temps ou d’autres lieux, aurait fait bondir de stupeur n’importe quel individu, ou citoyen, normalement constitué. Et l’exploitation de la vulgarité ne connaît plus de bornes. Celle de la dangereuse puérilité, plus de barrière. L’enfant hurle, on applaudit la puissance de son organe vocal. Il ment, on lui pardonne car le mensonge est sans doute preuve d’intelligence et, bien sûr, d’opportunisme. S’il déraille, c’est un trop-plein de vitalité. S’il est grossier, c’est qu’il est incompris, le malheureux. S’il feint d’adorer ce qu’il renie, c’est qu’il est malin comme un singe. Un singe, en effet, a plus de dignité dans le malheur de la détention, il lui arrive de s’évader. Mais si rarement. Sarkozy s’évade en fanfare, à bord d’un avion conçu pour fabriquer de la pizza.

Jean-Claude Pirotte

Traverses

carnets

cherche midi

A propos brigetoun

paumée et touche à tout
Cet article, publié dans lectures, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour La France de Sarkozy vue depuis la Belgique

  1. J’ignore ce qu’ont mangé récemment ensemble Sarkozy… et Fillon.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s