quelques nouvelles de la police

 

trouvées dans les nouvelles en trois lignes de Félix Fénéon grâce à l’index établi par leur éditeur François Bon (tiers.livre éditeur)

44

Le conseil municipal de Toulon voulait pour la police la journée de huit heures. Sa délibération est annulée par le préfet.

277

Rue Championnet, Hutter, qui échangeait des balles avec Poittevoin, de la police, atteignit un curieux, le petit Guinoseau.

279

L’Association des Lyonnais offrait hier un banquet à quelques peintres des Salons et au préfet de police.

560

Pierre Mélani, qui avait des griefs contre la police, a percé d’un coup de couteau au ventre le commissaire lyonnais Montial.

564

Comme Poulet, de la police de Choisy-le-Roi, voulait l’arrêter, Marquet lui arracha son sabre et l’en perça de joue en joue.

628

Le grand-duc Alexis, à Paris maintenant, était à Nancy, hier. Comme des Russes y vivent, la police était dans tous ses états.

Félix Fénéon

Nouvelles en trois lignes

tiers.livre éditeur

les grands singuliers

https://www.amazon.fr/gp/product/1540428222/ref=as_li_tl?ie=UTF8&camp=1642&creative=6746&creativeASIN=1540428222&linkCode=as2&tag=letierslivre-21

 

A propos brigetoun

paumée et touche à tout
Cet article, publié dans lectures, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s