trier des débris

 

elle s’appuie sur quelques bribes de phrases et des éclats d’encre de Chine pour redonner à la dévastation un visage plus humain.

C’est elle qui a raison. Surtout ne pas céder au croupi ou au corrompu, non plus qu’au lyrisme généreux et profus qui masque encore la catastrophe en prétendant la révéler. Se garder de proposer un tableau d’ensemble de la situation, qui ne la résumerait que pour mieux s’en extraire, échapper à la fois à la grandiloquence (ceux qui posent leur poésie sur les morts et les gravats, comme une rose sur un étron) et à la résignation (ceux qui larmoient interminablement sur la tête des morts). S’inspirer de ce paysage et de ses habitants, jeunes et vieux, admirables dans la détresse, avec leur art du constat et ce qu’on pourrait appeler leur subtile statistique du quotidien (gestes, figures, propos de la vie de tous les jours…) Alors, le plus petit des débris prend une importance énorme.

Et comme tout vient à point à qui sait attendre, le destin m’en donne un dernier exemple alors que je m’apprête à rejoindre la camionnette. Là-bas, un vieil homme à la casquette et au gilet rouges cherche ses disques de jazz au milieu des gravats. Il me hèle, il veut absolument me montrer quelque chose ; par terre, un morceau de parquet arraché.

Oui, et alors ?

Il veut que je regarde mieux, que je me penche davantage. Je vois : le bois est entièrement délavé, et seul a gardé la couleur du bois un dessin du mont Fuji avec une barque de pêcheur et quelques pins. C’est un motif banal en soi, mais lorsque l’énorme et monstrueuse vague a traversé la baie vitrée et soulevé le parquet, puis l’a emporté dans un fracas de tonnerre, un morceau de vitre a été plaqué par la puissance phénoménale de la vague sur ce motif du bois, laissant seulement intact le tracé délicat du Fuji sous le verre dépoli.

Michaël Ferrier

Fukushima

Récit d’un désastre

Gallimard

image http://www.tokyo-time-table.com/fukushima-recit-dun-desastre

A propos brigetoun

paumée et touche à tout
Cet article, publié dans lectures, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s