Peut-être avec musique

L’Histoire aveugle passe

suivie de rouges points de suspension

glissant en silence

au-dessus de lacs chagrins

de villes, d’herbe effrontée

.

Racine obscure la vie

Le corps émet ce peu de lumière

et monte

rencontrant des troupes anciennes

des pas perdus

des monologues secrets de héros

Du blanc qui s’ouvre frais dans le vent

des pluies qui n’ont pas fini

des souvenirs d’aiguille de montre

.

Ils ont des racines les nuages, chevaux ailés

.

Tout se couche à présent dans les yeux

tandis que la scène recule et que vient l’envelopper

d’une lumière de jasmin la poussière

Pànos Kyparìssis

traduction Michel Volkovitch

Poètes grecs du 21e siècle

publie.GRECE

http://librairie.publie.net/fr/ebook/9782814597204

A propos brigetoun

paumée et touche à tout
Cet article, publié dans lectures, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s