Le plaisir et la peur (à partir des Oiseaux d’Hitchcock)

 

 

Les oiseaux ont gagné. Les envahisseurs sont les vainqueurs. Ils occupent Bodega Bay et peut-être toute la Californie, l’Amérique et l’Europe. Les alliés ont perdu la guerre, l’aigle impérial flotte sur le paysage.

.

Je me demande s’il n’est pas trop tard. Si l’histoire n’est pas allé trop loin. Si la peur n’a pas pris trop de place. S’il est possible, à l’intérieur de cette peur, de ménager encore une petite place pour l’amour. Si Rod et Tippi pourront un jour former un couple. Ou s’ils sont condamnés à suspendre leur désir dans cette fin qui retarde pour toujours la conclusion. Rod et Tippi n’ont pas eu le temps de conclure. D’éprouver du plaisir. De répéter. Pour eux, il n’y a pas de répétition. Ils doivent reconduire toujours cette première fois, qui est aussi la dernière. Et comme je ne suis pas encore prête à renoncer à l’entrelacement de la frayeur et du plaisir, ni aux frissons intenses que cet entrelacement déclenche, je me demande aussi si on peut avoir peur plusieurs fois de la même chose. Je me demande si avoir peur plusieurs fois de la même chose, éprouver la répétition de la peur, peut donner du plaisir. Si aimer quelqu’un c’est aimer en lui ce qu’on reconnaît ou ce qu’on méconnait. Si j’ai du plaisir à revoir ce film, ou si mon plaisir tient à l’étonnement que j’ai de ne pas le reconnaître. Si j’ai peur comme la première fois. Si la répétition de cette peur est ce qui me fait plaisir ou si la peur annule le plaisir. Une seule peur. Reconduite. Une peur qu’on n’apprivoise pas. Qu’on ne domine pas. Une peur phobique, intacte. Que la répétition n’atténue pas. Ni ne soigne.

Olivia Rosenthal

toutes les femmes sont des aliens

suivi de les oiseaux reviennent

et de bambi & co

verticales

A propos brigetoun

paumée et touche à tout
Cet article, publié dans lectures, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s