À nouveau diagonale (fragment)

 

 

Dehors il a d’abord été saisi par l’immensité qui s’est ouverte devant lui. Il ne s’imaginait pas ça, pas du tout ça comme ça et tout le déroute ou plutôt rien car c’est plutôt Rien qui l’entoure. Une étendue blanche sableuse, un désert de sel et le ciel électrique. Entre les deux, la ligne fine de l’horizon, presque noire.

Sa tête tourne un peu, il est désorienté, il vacille. Il retrouverait bien ses murs pour s’y adosser un temps mais ses mains n’agrippent que du vide et il finit par recouvrer son équilibre. Il peut avancer. Après huit pas, il marque une pause à peine perceptible, continue et suit une ligne parfaitement droite sans s’arrêter vers le trait sombre au loin.

Sa marche est régulière, ses bras font balancier. Derrière lui, les traces de ses pas s’effacent progressivement, le mur de sa prison depuis longtemps a disparu. D’ailleurs il ne se souvient plus très clairement de sa cellule et de l’homme. Y avait-il un banc, un lit ? Tout devient vague, de plus en plus vague, la voix, le visage de l’autre là-bas se dissipent, mangés par le vide. Bientôt il n’existe plus du tout. Son esprit est vierge maintenant, plus d’arabesques, juste une ligne droite qu’il trace et qui va venir percuter celle qui se dessine perpendiculairement et contre laquelle il finit par buter.

.

Il esquisse un pas sur le bord.

La pointe de ses pieds goûte le rien alors que ses talons prudents s’ancrent encore dans le sol poussiéreux. Il hésite.

Il est tout entier dans cette hésitation.

Juliette Penblanc

à nouveau diagonale

dans

Tiers Livre, la revue

(sur abonnement)

http://www.tierslivre.net/revue

A propos brigetoun

paumée et touche à tout
Cet article, publié dans lectures, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s