Une rencontre

Sans titre.. On a regardé le capitaine, mais le mec était bouche bée, encore plus sidéré que nous.

Sur la piste passait un interminable troupeau de vaches, étiques, de celles qui ont une échine vilaine, mais une démarche fine, élégante ; les gardait une cohorte noire, bleue à force d’être noire, aux reflets brillants, des hommes, des femmes, habillés de bouts de tissu éclatant autour de la taille. Les hommes avaient des lances, ou de longues cannes. Les femmes, les cheveux superbement coiffés, teints de diverses couleurs, marchaient toutes ensemble et portaient des objets sur la tête, ou leurs enfants dans le dos. Tout autour, un très fin nuage de poussière. Le troupeau était d’une longueur infinie. Et ils passaient, silencieux, sans hâte. Ils nous ont regardés, mais ils n’ont pas daigné nous voir, vous comprenez ?

D’où cette foule avait-elle surgi ? Qu’est-ce qu’ils pensaient de nous ? Un paquet de Blancs mal rasés, sans aucune dignité, à la débandade, en train d’observer, stupéfaits, appuyés les uns aux autres, les armes à la main…

Quelques heures plus tard ils allaient très probablement croiser sur un sentier quelconque les gars qui s’apprêtaient à nous attaquer cette nuit-là et faisaient des repérages. Ce devait être un amalgame de Noirs, en tenue de camouflage à la va-comme-je-te-pousse, trempés de sueur, avec la kalach et le mortier à l’épaule. Et je parie que le troupeau est passé en les ignorant avec la même hauteur et en les laissant aussi interdits et stupides que nous.

Mario de Carvalho

Fantaisie pour deux colonels et une piscine

traduit du portugais par Marie-Hélène Piwnik

Christian Bourgois éditeur

A propos brigetoun

paumée et touche à tout
Cet article, publié dans lectures, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Une rencontre

  1. brigetoun dit :

    mais quand les bergers passent

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s