Si on me ferme la bouche, je meurs.

Sans titreCamon

… Dans Ivan Denissovitch, l’expérience me paraît moins horrible, son Lager me semble moins démoniaque.

Levi

Cela dépend du fait qu’il y a des Russes en dehors du camp et dedans : le zek n’est pas l’étranger, l’autre : l’élément racial manque, ainsi que l’élément de la langue.

Camon

Je vois que vous éprouviez très fortement l’impossibilité de communiquer par la langue.

Levi

Très fortement. Parce que je suis un parleur. Si on me ferme la bouche, je meurs. Et là, on me fermait la bouche.

Camon

Et les autres, comment éprouvaient-ils cela ?

.

Levi

C’était mortel physiquement : ils avaient l’impression de mourir de faim ou de froid, et, naturellement, c’était vrai aussi, mais la cause principale était l’isolement par la langue. Si vous considérez les statistiques, les juifs d’Europe centrale, disons les juifs qui parlaient l’allemand, ont proportionnellement survécu au moins dix fois plus que nous. Je me souviens d’un juif croate qui, dès son arrivée, a crié fort : «Je parle allemand, je peux vous servir d’interprète.» Et il a servi d’interprète. Je dois dire moi-même que le peu d’allemand que je savais m’a été précieux, et que, au camp, je m’étais imposé d’absorber l’allemand dans l’air environnant, si bien qu’à mon retour, mon allemand était celui des SS et de la Wehrmacht…

Ferdinando Camon

Conversations avec Primo Levi

traduit de l’italien par André Maugé

Arcades – Gallimard

A propos brigetoun

paumée et touche à tout
Cet article, publié dans lectures, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Si on me ferme la bouche, je meurs.

  1. nanamarton dit :

    fermer la bouche, c’est aussi fermer l’esprit, fermer le coeur…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s