L’abri

Sans titreAyant hoché la tête – mais dans ce mouvement tout son corps basculait en arrière – Victoire ferma les yeux – tout bascula de plus belle – puis les rouvrit ; précautionneusement elle inspecta les lieux. Elle reposait sur un matelas jeté à même le sol de terre battue, dans une pièce au plafond bas, genre de cabane aux murs faits de plaques assemblées d’Everite, de Placoplâtre et de fibrociment. Des images pieuses et des photos profanes extraites de magazines géographiques, pornographiques et sportifs ornaient leur surface en compagnie d’échantillons de papier peint. Le mobilier consistait en caisses de formats divers, avec un autre matelas plus grand poussé contre le mur d’en face, mais aussi quelques fauteuils et tablettes endommagés et racommodés. Par terre traînaient autant d’ustensiles de cuisine que d’outils, des étoffes hésitant entre habit et chiffon, des sacs publicitaires sur des souliers, un réveil mécanique arrêté à onze heures, une radio surmontée d’une fourchette fixée dans le tronçon d’antenne par une de ses dents.

Zéro Mostrel revint avec un bol et le tendit à l’homme sec qui en fit boire doucement le contenu à Victoire, par petites gorgées, lui soutenant la tête. Il pouvait s’agir de bouillon de poule en sachet qu’aromatisaient, semblait-il, des herbes. C’était chaud, ça se diffusait lentement et uniformément dans le corps. Victoire se rendormit aussitôt après. Quand elle rouvrit les yeux, peut-être le lendemain, elle était seule….

Jean Echenoz

Un an

Editions de Minuit

photo Bruno Coutier pour le Nouvel Observateur

A propos brigetoun

paumée et touche à tout
Cet article, publié dans lectures, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour L’abri

  1. pascale dit :

    Nous donne grande envie de connaître la suite …

  2. brigetoun dit :

    la suite est très courte (le livre aussi avec cette façon de faire voir un lieu, de saisir les gens en cinq lignes maximum)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s