à l’hôpital

Sans titre– Je ne suis pas mort comme c’est amusant

il a dépassé la pierre et monsieur le vicaire inerte, derrière les carreaux de la chapelle mortuaire une branche d’acacia plus imposante que l’autel, les pigeons ne sont pas revenus et ont fini par manquer à sa mère, Virgilio a tourné la manivelle du frein et les oreilles de l’âne l’ont accompagné, la chambre n’avait pas changé, les lumières étaient les mêmes, les infirmiers s’occupaient de lui au rythme habituel avec les mots habituels et cependant l’impression de se trouver au centre d’il ne savait quoi, il jouait avec les boutons et les bobines de fil de sa mère, chaque bouton une créature vivante et chaque bobine une âme, quand sa grand-mère enfilait le dé à coudre et approchait le chemisier de la lampe un sentiment d’éternité et une douceur heureuse, la gouvernante de monsieur le vicaire

– Antoninho

vu qu’il ne s’était rien passé, monsieur le vicaire assis sous la treille, la charrette de Virgilio au loin, la tache sur la chaussure

– Il ne s’est rien passé l’ami

chaque organe écrivant son propre nom sur l’écran sans sursaut ni hâte, l’infirmier

– Alors toujours là l’ami

et nous sommes toujours là en effet mais pourquoi la vieille robe de chambre…

Antonio Lobo Antunes

au bord des fleuves qui vont

traduit par Dominique Nédellec

Christian Bourgeois Editeur

A propos brigetoun

paumée et touche à tout
Cet article, publié dans lectures, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour à l’hôpital

  1. pascale dit :

    Infinie douceur du songe où la réalité, suspendue, ose à peine entrer …

  2. pascale dit :

    Ce « doux » délire et cette écriture laissent deviner une grande douleur et donnent envie de découvrir l’auteur …merci à vous.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s