La femme en blanc dit

Sans titreL’idée arrogante de l’avenir avait disparu.

Il ne se méfierait plus ni des couleurs ni de la lumière.

Il éprouvait l’accalmie après avoir enduré l’attente.

L’esprit en éveil il sollicitait l’alcool qui atténue les plaies

Il séparait son chagrin de son souffle.

Il honorait sa dissidence.

Il prétendait au monde pour ne plus rien faire.

Il était libre d’ignorer ceux qui sans espoir donnent de l’espoir.

Il s’écartait des phrases urbaines

et parlait aux chimères.

Il se trompait dans les opérations mathématiques simples,

mais il était capable de comprendre la complexité.

Il perdait son élégance en s’habillant de simplicité.

JY

jusqu’à ce que…

théâtre – thtr

publie.net

http://librairie.publie.net/fr/ebook/9782371771109

A propos brigetoun

paumée et touche à tout
Cet article, publié dans lectures, théâtre, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour La femme en blanc dit

  1. EmmanuelleT dit :

    Je vais lire ce truc…!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s