la fin du rêve d’Ananké (presque)

Sans titreEt Mithra oriente la seconde jarre.

Et dans cet enroulement sur soi du ciel avec l’onction du lait de la dévoration, du jour acide qui excède la forme, Ananké pousse sur l’aviron long de godille et sa petite barque grise aborde encore l’île au centre de laquelle est le volcan Mungibeddu, le volcan Etna, au centre de quoi est Gibel Utlamat.

La fillette Caingangue l’accompagne dans l’ascension et après elle, elle chausse les sandales qui les attendent au bord de la gorge qui gronde.

Elle lui dit l’histoire d’Empédocle d’Agrigente et d’Orphée, de Jérémie d’Anatot et de Baruch Ben Neria, de Sophonie, d’Onomacrite et du moine Asanga, elle lui dit l’histoire pareille des voyants, des invincibles et des doux, de ceux qui passent les règnes et qui sont le pas, la bourse et le ventre, le nom, la voix étrange, le célibat et le livre, de ceux en qui s’annonce la forme sous le règne et le jour sous la forme, de ceux qui sont l’oraison du monde à son prochain et la semence des saisons.

Mithra oriente la jarre de sorte que leur plongeon soit franc.

Et bientôt, Ananké est dans la forme dévorée et dans la gueule rouge qui dévore la forme et dans le jour des commencements que la gueule rend, en un torrent de gueule, plein la sphère qui roule sur soi afin que soit un regard qui fonde.

Emmanuel Tugny

Le rêve d’Ananké

publie.net

http://librairie.publie.net/fr/ebook/9782371774070

illustrations de

Anna Karina Scheidegger

A propos brigetoun

paumée et touche à tout
Cet article, publié dans lectures, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s