Le clavecin de Nitta

Sans titreLe clavecin était vraiment achevé. La réverbération de la neige le nimbait de lumière.

Le motif marbré à l’extérieur, chic et solennel, faisait l’effet de la pierre. Mais en regardant à l’intérieur on était aussitôt assailli par les couleurs splendides qui s’étalaient sur la table d’harmonie. Il y avait là des tulipes et du muguet en fleur, un couple de petits oiseaux qui pépiaient et un papillon aux ailes déployées. La surface polie paraissait douce comme du velours au point que l’on oubliait qu’il s’agissait de bois.

La planche incurvée appelée éclisse courbe était l’endroit que je préférais dans la forme du clavecin. Elle avait un contour étrange qui me donnait une irrésistible envie de la caresser. J’ai fait courir avec précaution mes doigts dessus. J’avais l’impression qu’en la touchant trop brusquement je risquais de gâcher cette fête spéciale en l’honneur de l’achèvement de l’instrument.

Le dessous du couvercle était décoré de papier veiné, le pourtour du clavier d’hippocampes. Les touches qui n’étaient entrées en contact qu’avec les doigts de Nitta et Kaoru étaient sagement alignées.

Et pour finir j’ai regardé la gorge. Au fond de clavier étaient gravées les lettres «Y.NITTA» dont j’avais réalisé la calligraphie. Elles attendaient paisiblement les premières résonances de l’instrument.

J’ai fait une nouvelle fois le tour du clavecin. Nitta et Kaoru, sans rien dire, se tenaient dans un coin de la pièce. J’avais beau le regarder sous tous ses angles, il n’y avait pas d’erreur dans sa conception. Tout était parfaitement équilibré : le piètement et la caisse, les droites des cordes et les courbes de la rosace, les touches blanches et noires, les arabesques qui brillaient en doré et l’ombre portée des trois pieds. C’était le monde qui s’écoulait entre Nitta et Kaoru.

Yôko Ogawa

Les Tendres Plaintes

traduit du japonais par

Rose-Marie Makino-Fayolle et Yukari Kometani

Babel

A propos brigetoun

paumée et touche à tout
Cet article, publié dans lectures, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Le clavecin de Nitta

  1. arlette dit :

    Monde de beauté et d’Harmonie ….dans chaque mot imagé

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s