et c’est d’être l’instance…

image Louiseet c’est d’être l’instance 

que l’image s’anime 

aile à l’infini noir 

dont rien ne se désigne

.

et c’est d’être mercure 

que la forme parfaite 

de chaque reflet passe 

ce qu’entend la pupille

.

de toute voix le grain 

approche l’indivis 

il n’est pas autre qu’elle

.

on n’attend rien du jour 

il apparaît multiple 

et un le halo d’ombres.

Poème Jean-Yves Fick

Photo Louise Imagine

Blancs

http://librairie.publie.net/fr/ebook/9782371771000

publie.net

Horizons

A propos brigetoun

paumée et touche à tout
Cet article, publié dans lectures, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s