De Sergueï Stschoukine à Henri Matisse

Sans titre16 mars 1909

J’ai reçu vos deux lettres du 11 et 12 mars avec les esquisses des grands tableaux. Elles sont très belles et très nobles de couleur et de ligne… Mais hélas ! je ne peux pas maintenant mettre le nu sur mon escalier. Après la mort d’un de mes parents je pris dans ma maison trois jeunes filles (de 8 et de 10 ans) et chez nous en Russie (nous sommes un peu en Orient), on ne peut pas montrer le nu devant les jeunes filles. Trouvez la même ronde, mais avec des jeunes filles en robe. La même chose avec la composition n°2. L’escalier à deux murs pour les panneaux. Nous sommes en Russie comme en Italie au 17e sièclen où le nu était banni. Si je n’avais pas les fillettes dans ma maison, j’aurais risqué de braver l’opinion publique, mais maintenant je suis obligé de me soumettre aux habitudes russes. Peut-être trouverez-vous le moyen de faire la même danse avec des filles en robe ? (…) J’espère que vous trouverez le moyen de décorer mon escalier avec deux grands panneaux (de 4 mètres) mais sans le nu. Une ou deux petites figures nues (à la rigueur ?) pouvant être admises.

27 mars 1909

Pour mon escalier il me faut seulement deux panneaux décoratifs. Seulement comme sujet je voudrais éviter le nu. De cette manière vous pouvez les faire (…) Mais j’ai à vous faire une autre proposition. Votre croquis La danse me plait énormément. Elle est d’un mouvement si noble. Pouvez vous faire un tableau de cette étude de la grandeur de «La chambre rouge» (la desserte, harmonie rouge) ou de «La Mer» (baigneuses à la tortue) ? Je conviens de payer le même prix de 15 000 frs que vous avez fixé pour la grande toile de 4 ou 5 mètres.

28 mars 1909

Reçu votre lettre trouve panneau (esquisse à l’aquarelle pour La danse) là – annule toutes réserves faites dans mes lettres – vous prie me donner la priorité pour deux panneaux sur escalier – télégraphiez si acceptez commande ferme panneau La danse pour quinze mille – pour deuxième panneau prie faire comme sujet la musique – écrivez prix deuxième panneau

31 mars 1909

Je trouve votre panneau La danse d’une telle noblesse que je pris la résolution de braver notre opinion bourgeoise et de mettre sur mon escalier un sujet avec LE NU….

Archives Matisse, Paris

figurant dans le catalogue de l’exposition Matisse 1904-1917

25 février – 21 juin 1993

éditions du Centre Pompidou

A propos brigetoun

paumée et touche à tout
Cet article, publié dans histoire, lectures, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s