Dans le tort du soldat

Sans titre«Kabbale» vient d’un verbe qui veut dire «recevoir». Il n’est pas permis ni possible de la prendre tout seul, en autodidacte. Mon père ne pouvait pas fréquenter les maîtres de cette discipline, s’inscrire à un cours. On pouvait le reconnaître, même à la voix. C’est pour ça qu’il ne répondait pas au téléphone.

La voix humaine laisse dans l’ouïe des traces plus précises que les empreintes digitales. Les circonstances spéciales augmentent aussi la capacité de la reconnaître. La voix des gardiens de prison se grave en haute fidélité dans l’insomnie des prisonniers.

L’ouïe est un sens prodigieux, elle reçoit à travers les murs, l’obscurité ou par derrière. Par rapport à la vue, c’est un radar à côté d’une paire de lunettes. C’est ainsi que le silence rend secrète une personne plus que si elle était invisible.

Erri De Luca

Le tort du soldat

traduit de l’italien par Danièle Valin

Gallimard

photo trouvée sur http://blog.cavesa.ch/index.php/2010/07/26/198056-erri-de-luca-le-jour-avant-le-bonheur

A propos brigetoun

paumée et touche à tout
Cet article, publié dans lectures, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Dans le tort du soldat

  1. Lelius dit :

    « C’est ainsi que le silence rend secrète une personne plus que si elle était invisible. »
    Erri De Luca, homme des sommets, ou l’art consommé de l’observation et de la synthèse, brève, concise, implacable. Extrême sensibilité et belle écriture dont on pénètre les profondeurs avec un plaisir sans cesse renouvelé. Merci!

  2. brigetoun dit :

    aime toujours, mais ce petit livre est spécialement beau

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s