Le canal

Sans titreDepuis une petite dizaine d’années, les abords du canal ont été désertés à cause des histoires que certains aiment à raconter, de vieilles histoires qu’on croyait définitivement oubliées. À entendre les habitants du village, personne n’attribue plus aucune réalité à ces anciens récits reconnus par tous comme des fables. On aime se rappeler les temps anciens où l’on croyait encore aux apparitions. Elles auraient eu lieu, à quelques mètres près, toujours au même endroit, au bord du canal qui longe le village. On range ces souvenirs au compte de vieilles superstitions, légendes du passé, légendes démodées dont on a parfois encore plaisir à parler. Aujourd’hui certains espèrent expliquer ces apparitions par des phénomènes rationnels liés à des jeux de lumière et de reflets sur l’eau. Pourtant chacun redoute en secret la présence du canal et on constate sans peine que ceux qui en parlent le plus sont aussi ceux qui s’en approchent le moins.

Une nouvelle habitude est née au village : quand le soir tombe, les bouches se délient dans l’arrière-boutique de la pharmacie. Ce lieu très apprécié semble de nos jours le plus approprié, on se réunissait jadis près d’un petit autel de pierre, une construction comme on les faisait autrefois à la lisière des bois. Maintenant, le soir, mieux vaut rester près des maisons, la pharmacie est devenue l’endroit idéal pour soigner le mal du pays, on y déguste de l’eau-de-vie. Chaque soir, avec une petite formule bien à lui, le pharmacien remercie l’assemblée puis ouvre la séance, la liqueur est versée dans des verres que des doigts avisés se plaisent à heurter. Le cristal sonne le glas des paroles à venir énoncées dans l’intention collective de tuer le temps. Ces paroles contribueront plus que le reste à réaliser l’oubli.

Marie-Laure Hurault

Au canal

http://librairie.publie.net/fr/ebook/9782371710139

Image Frédéric Khodja http://portfolios.publie.net/au-canal-marie-laure-hurault-frederic-khodja/

Publie.net – collection Portfolios

A propos brigetoun

paumée et touche à tout
Cet article, publié dans lectures, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s