L’enfant dans l’escalier

 

Sans titreL’enfant compte ses doigts. Pour chacun d’eux il invente une histoire. L’escalier mène à une pièce transformée en bar, ainsi qu’à la chambre des enfants. Une chambre que l’enfant partage avec sa soeur. Le long des marches une cordelière rouge se faufile à travers des anneaux de cuivre ciselé. Décoration prétentieuse, déplacée, mais la cordelière est utile, elle sert à se rattraper en cas de chute, il y en a eu de monumentales. Au-dessus de la cordelière, à intervalles réguliers, une série de gravures. Des facteurs de toutes les époques. Ils ont chacun une lettre à la main. L?enfant est faible, de sang, de chair, plein de palpitations. Il s’assied sous une gravure, imagine que la lettre est pour lui, le temps que le facteur se rapproche, sorte de son cadre. Ce serait une lettre pleine d’attentions, avec des propositions de jeux, des délices de mots, des confitures à la fraise et à la rhubarbe. Il décide d’attendre encore un peu. Il se laisse glisser sur les fesses jusqu’en bas, marche après marche. Le jeu dure une demi-heure environ. Il se raconte des histoires. Celle du petit chaperon rouge, puis comment son ours en peluche s’est à moitié décollé la tète.

Irréductiblement étranger au décor, il est déjà de papier, empli de mots, il est la matière même du livre laissé en suspens.

Clotilde Escalle

«Les jeûneurs»

http://librairie.publie.net/fr/ebook/9782371710016/les-jeuneurs

Publie.net

 

A propos brigetoun

paumée et touche à tout
Cet article, publié dans spectacle, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s