Sur le fleuve

Sans titreTandis que le bac où j’avais pris place s’approchait du banc de sable, le disque parfait de la lune brillait derrière le mont Otoko, exactement comme sur cette gravure, et la montagne détachait son épaisse et sombre masse d’encre, à qui une végétation foisonnante prêtait le lustre du velours, sur un ciel où s’attardaient encore les couleurs du crépuscule. Comme le passeur nous invitait à rejoindre l’autre rive pour monter dans la seconde barque, je lui expliquai brièvement que je monterais plus tard et que pour l’instant je voulais profiter un peu de la fraîcheur du vent soufflant sur le fleuve, puis, piétinant l’herbe trempée de rosée, je me dirigeai seul vers la pointe du banc de sable, où je m’accroupis près de la grève couverte de roseaux. On était véritablement comme dans une barque au milieu du courant, et l’on pouvait contempler à loisir l’une et l’autre rives qui s’allongeaient sous la lueur de la lune. Tourné vers l’aval, j’avais la lune sur ma gauche, cependant qu’une moelleuse lumière bleutée enveloppait désormais le fleuve qui apparaissait beaucoup plus large qu’il ne l’était un peu plus tôt, dans l’éclairage du soir. Le poème de Dufu chantant le lac Dongting, des vers de la «Ballade du pipa» ou encore un passage de la «Prose de la falaise rouge», ces belles phrases chinoises, aux sonorités pleines, dont je ne m’étais pas souvenu depuis longtemps, montèrent soudain à mes lêvres.

Junichirô Tanizaki

«Le coupeur de roseaux»

traduction du japonais par Daniel Struve

Folio 2 €

Hiroshige Le transbordeur de Kawaguchi et le temple Zenkōji

A propos brigetoun

paumée et touche à tout
Cet article, publié dans lectures, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s