La digue

Sans titreLieu de passage où rien ne se passe, la digue c’est dans ce temps-là qu’on y va, ensuite, avec le décalage qui permet de s’imprégner de nous, les choses nous traversent, on sait qu’alors, dans l’immobilité de l’attente, on a bougé un peu, on est décalé : une impression d’avancer.

Chacun fait la digue avec ce qu’il est, on marche côte à côte, on ne voit rien en entier : c’est ce qui manque qui forme contour, et c’est soi qu’on voit le moins ; on croise, on suit des chemins usés, on ne reconnaît rien : tout s’est effacé ; en se levant le pas dépose une trace, parfois naît là une sorte de rappel – la mémoire des pas sur le béton est faible. On n’est pas sûr de tenir tout entier en soi.

On n’est pas fée, on allume le monde sans prétendre à rien ni rien demander, juste parce qu’on est là, alors qu’on n’espérait qu’un peu d’obscurité, et comme on porte tout ce qu’on voit, dans la lumière le monde s’achemine vers nos épaules, patiemment, irrémédiablement, projetant une ombre immense et noire sur nos propres pieds.

Au bord de tourner en rond, au bord du vertige, à côté du monde troué qui commence – là où mènent les choses ça n’est jamais au même endroit, c’est à côté de soi, à côté d’où on était parti, pour ça qu’on n’est qu’au bord de tourner en rond, revenir en arrière précisément ce n’est pas possible, on se rate. Alors, puisqu’il n’y a rien après, on continue.

Ludovic Degroote

«La digue»

http://www.publie.net/fr/ebook/9782814506305

Publie.net – L’Inadvertance

A propos brigetoun

paumée et touche à tout
Cet article, publié dans lectures, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s