Violence meurtrie

Sans titreShanghai et moi avons le même goût pour la violence. Nous nous sommes construits et nous continuons de grandir par accidents successifs. Jamais je n’ai vu autant de corps meurtris qu’à Shanghai. Il n’y a ni guerre ni famine. Les gens semblent heureux. Mais chaque rue résonne de chocs et de cris. Désormais sur le point de partir, je perçois un rapport entre cette ville et des souvenirs. Je pleure. Tous les murmures de la cité passent dans mes sanglots. Tous les sourires, sauf un.

*

J’avais un ami. Il était né avec les pieds bots. Nos corps estropiés avaient scellé une amitié qui devait durer toujours. Elle faisait davantage. Elle me permettait de tenir devant le miroir et de regarder paisiblement mon corps parce que mon ami portait des blessures plus hideuses que les miennes… Je n’étais plus seul….Je pardonnais. J’oubliais ma rage. J’oubliais mon mépris pour l’être humain si faible, si vaniteux, se glorifiant de succès de pacotille. Je pardonnais à mes camarades, à mes parents et au monde entier. Comment ai-je survécu à tout ça, moi qui gardais ma bonne humeur, moi dont la seule revanche a été de l’apprivoiser, de donner le change quand j’étais sous morphine, ou simplement abruti par la souffrance, hébété dans ma chambre que je ne reconnaissais plus, qui s’emplissait de signes cabalistiques, d’ombres, de créatures terrifiantes dans les murs, moi qu’on admirait pour mon courage et pour ma gentillesse, moi qui voulais tuer les gens avec la haine que je mettais dans mes sourires, dans mes devoirs et que je distribuais comme des friandises, moi qui ne rêvais que de revanche, moi qui me suis enfermé, enferré dans la douleur, avec ce goût amer en bouche, nourrissant une révolte toujours plus dure et plus pure, et une frustration plus monstrueuse, et bientôt un désir plus violent ?

Philippe Rahmy

«Béton armé»

La Table ronde

image http://booked.kr/hotel/luminous-modern-universe-hotel-shanghai-327334

A propos brigetoun

paumée et touche à tout
Cet article, publié dans lectures, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s