elle court (fragment)

Sans titrePour le poème 


la diagonale du pin 


est motif d’escalade 


armer le poignet 


son cou d’oie 


vers le vide du ciel

.


Pour le poème 


la pesanteur est fétiche 


la ligne 


extrait sans intérieur 


prend chaque fissure 


pour une voie

.

Dans le besoin physique

de poésie

ne pas rapatrier trop vite

le noir de source

vers une vésicule

mais chaque mot situer

en fonction de la vie

qu’il m’a faite

aux mains

Régine Detambel

« Décousures »

Publie.net

http://www.publie.net/fr/ebook/9782814500358

image http://www.detambel.com/f/index.php?sp=livAut&auteur_id=1

A propos brigetoun

paumée et touche à tout
Cet article, publié dans lectures, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s