les départs

Sans titreLui, encore là aujourd’hui. Pour combien de temps ? Car dans l’openspace chaque jour des salariés en moins, à côté les autres, le reste, face écran, dans la nécessité d’un travail pour le salaire, pour soi, pour la sécu, pour la Cité, pour tout ça, ou pour rien mais pour vivre, alors voilà : chaque jour, présent ici, fidèle au poste, au poste contrôle de police permanent, neuf heures, quotidien, repos le weekend, mais au poste chaque jour, fidèle, de plus en plus chaque jour. Et puis encore un départ puis un autre, sans question, après tout chaque départ conséquence d’une entrée, celle-là ou une autre, sentiment d’équilibre, même pour un départ, ici ou ailleurs, comme une justice, mais sans plus, sans parole, du silence, choc des gobelets pétillants plastiques, car, tout de même, cinq ans ensemble, merci pour les cadeaux – de rien, bonne continuation et puis dans le silence, comme une gêne, un mot sur le bout de la langue, une absence au sommet du crâne, des mots de dedans contre le front incapable de plus loin, un désir de verbe absent, le temps absent, une pensée de, quelque chose pas là, quelque chose, mais quatorze heures le planning, quinze heures la réunion, seize heures quoi encore, quelque chose certainement, alors voilà, à tout à l’heure avant le vrai départ – oui, d’accord, pour une dernière poignée de main, voilà ma carte.

Joachim Séné

«Sans»

Publie.net

http://www.publie.net/fr/ebook/9782814503687

image http://emyminute.blogspot.fr/2013/07/jai-teste-organiser-un-pot-de-depart-le.html

A propos brigetoun

paumée et touche à tout
Cet article, publié dans lectures, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour les départs

  1. lucas dit :

    ce fatal des pauvres gens

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s