Les musiciens au camp

9 9 BrigetounLes bustes des quatre musiciens aux têtes d’épouvantails sont absolument droits, les quatre masques absolument parallèles aussi, leurs regards endormis d’aveugles dirigés droit devant eux. Ils sembleraient somnoler si les mouvements de leurs mains secouant ou frappant les instruments ne se répercutaient en courtes secousses agitant faiblement leurs épaules et leurs têtes. Tout autant que le monde extérieur ils paraissent s’ignorer les uns les autres, ne manifestant aucun signe de concertation, absents, sauvages, patients, changeant de rythme spontanément lorsque le flûtiste attaque, sans préavis semble-t-il, une autre de ces mélodies répétitives dont la monotonie même sert de support à des combinaisons diverses de percussions. Les mains aux paumes d’un rose sale qui frappent le bidon ont de longs doigts décharnés aux articulations noueuses et au bout desquels les ongles clairs, roses aussi, semblent collés comme des pastilles. À chaque mouvement du maigre poignet un brin de laine qui pend en spirale de la manche dépenaillée se tord en de menus soubresauts.

Pas plus que des quatre visages figés il n’émane ni tristesse ni joie des notes enrouées égrenées par la flûte et soutenues par les cadences dont les accompagnent les autres instruments. Une foule fantomatique d’autres personnages aux corps amaigris, flottant eux aussi dans des uniformes fripés et sales, déambule lentement par petits groupes dans l’allée de part et d’autre de laquelle sont alignées les baraques. Sur le dos de leurs vareuses couleur moutarde on peut lire les deux lettres K et G, tracées à la peinture rouge et d’environ trente centimètres de hauteur. La plupart s’arrêtent au passage et restent un moment à contempler d’un air morne les quatre musiciens, s’agglutinant parfois en groupe, puis reprenant leur déambulation…

Claude Simon

«L’acacia»

Les Éditions de Minuit

image http://museevirtuelmilitaire.centerblog.net

A propos brigetoun

paumée et touche à tout
Cet article, publié dans lectures, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s