Jeté dans

Sans titrejeté dans

 

l’étendue de terres froides

moraine, sérac

ou calcinées

scories, cendres ardentes

que la glace ou le feu a façonnées

résultat de quelque catastrophe tellurique

ancien glacier, volcan éteint


l’accalmie

après le chaos


apparente, fragile

un rien susceptible de provoquer l’effondrement

 

et vierge de toute activité humaine

 

d’avant l’humanité

ou d’après

soi-même

insignifiant

Jean-Pierre Suaudeau

«Jeté dans – sur une peinture de Virgile Villalba»

dans la Revue «d’ici là» numéro 9

«Vienne la nuit sonne l’heure»

http://www.publie.net/fr/ebook/9782814506534

A propos brigetoun

paumée et touche à tout
Cet article, publié dans lectures, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s