Blessé

Le silence semblait donc vouloir se rétablir quand un éclat d’obus retardataire a surgi, venu d’on ne sait où et on se demande comment, bref comme un post-scriptum. C’était un éclat de fonte en forme de hache polie néolithique, brûlant, fumant, de la taille d’une main, non moins affûté qu’un gros éclat de verre. Comme s’il s’agissait de régler une affaire personnelle sans un regard pour les autres, il a directement fendu l’air vers Anthime en train de se redresser et, sans discuter, lui a sectionné le bras droit tout net, juste au-dessous de l’épaule.

Cinq heures après, à l’infirmerie de campagne, tout le monde a félicité Anthime. Tous ont montré comme on lui enviait cette bonne blessure, l’une des meilleures qu’on pût imaginer – grave, certes, invalidante mais au fond pas plus que tant d’autres, désirée par chacun car étant de celles qui vous assurent d’être à jamais éloigné du front. L’enthousiasme était tel chez les copains accoudés sur leurs brancards, agitant leur képi – du moins ceux qui, pas trop amochés, en étaient capables -, qu’Anthime n’a presque pas osé se plaindre ni crier de douleur, ni regretter son bras dont il n’avait d’ailleurs pas bien conscience de la disparition. Pas bien conscience en vérité non plus de cette douleur ni de l’état du monde en général, pas plus qu’il n’a envisagé, voyant les autres sans les voir, de ne jamais pouvoir s’accouder lui-même que d’un côté, dorénavant.

Jean Échenoz

«14»

Les Éditions de Minuit

image http://www.maison-legionnaire.com/modules/index.php

A propos brigetoun

paumée et touche à tout
Cet article, publié dans lectures, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s