Képès

L’archère fuyait au galop, pivotait de cent quatre-vingts degrés sur la selle, puis décochait sa flèche sur l’ennemi situé derrière elle. D’un geste précis et efficace, Képès avait raison de tout poursuivant. L’arc composite manié à pied ou à cheval, peu importe, était une arme meurtrière qui n’avait d’égale que la femme la manipulant.

 

Nos armes n’ont pas de cran de sûreté.

Nos haches n’ont pas de cran de sûreté.

Nos dagues n’ont pas de cran de sûreté.

Nos arbalètes n’ont pas de cran de sûreté.

Nos fusils n’ont pas de cran de sûreté.

Nos arcs n’ont pas de cran de sûreté.

Nos mains n’ont pas de cran de sûreté.

Ni d’Ève ni d’Adam, les femmes du sol n’ont de cran de sûreté.

Josée Marcotte

«Les amazones»

L’instant même

http://www.instantmeme.com/ebi-addins/im/Historique.aspx

image http://www.peuplescavaliers.be/peuplescavaliers/forum/viewtopic.php?t=397

A propos brigetoun

paumée et touche à tout
Cet article, publié dans lectures, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s