Miss Minnie Cooper

Elle appartenait à une famille aisée, non des meilleures de Jeferson, mais assez bien classée cependant, et elle avait encore une certaine beauté courante, une manière d’être et de s’habiller vive, légèrement hagarde. Dans sa jeunesse elle avait eu un corps souple et nerveux joint à une sorte d’entrain vigoureux qui lui avait permis, pendant un temps, de trôner au sommet de la vie mondaine représentée par les fêtes d’école et de paroisse, alors qu’elle et ses contemporains étaient encore trop jeunes pour avoir l’esprit de classe.

Elle fut la dernière à s’apercevoir qu’elle perdait du terrain, que ceux parmi lesquels elle avait été une flamme un peu plus brillante, un peu plus lumineuse, commençaient à savourer le plaisir du snobisme – côté hommes – et celui des représailles – côté femmes. C’est alors que son visage prit cette expression vive et hagarde. Dans les réunions, sur les galeries ombragées, sur les pelouses d’été, elle portait encore cet air là comme un masque ou un drapeau, avec, dans les yeux, cet air étonné de quelqu’un qui, furieusement, refuse de voir la vérité. Un jour, dans une soirée, elle entendit un jeune homme et deux jeunes filles, ses camarades d’école, qui causaient. Elle n’accepta plus jamais d’invitation.

William Faulkner

«septembre ardent»

dans

«Une rose pour Emily et autres nouvelles»

Folio 2 euros

image http://jipesmood.blogspirit.com/archive/2011/06/index.html

en rapport lointain

A propos brigetoun

paumée et touche à tout
Cet article, publié dans lectures, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Miss Minnie Cooper

  1. Beau portrait psychologique (mais j’ai cru, au vu du titre, qu’il s’agissait de la petite voiture anglaise…).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s