Le bol

Je veux manger dans ce bol un peu de riz. La fuite… encore. La pensée vagabonde qui s’échappe, qui file, que j’ai dû mal à rattraper, je cours après, je m’essouffle, j’accélère ma course et je la vois rire. Alors je ris avec elle en courant et je me laisse aller tout comme elle à la beauté naïve du monde. Il faut fabriquer ce bol, le modeler et le cuire. Il me faut de la terre et de l’eau pour rouler des boudins de terre et les empiler. Je lisserai ensuite les boudins un peu, mais la forme sera irrégulière, non pas que je la veuille irrégulière, mais elle sera. Le bol est fini. Enfin pas tout à fait, il faut le cuire au four. Pour cuire ce bol, je dois créer un four et ramasser du bois, beaucoup de bois. La cuisson d’une céramique doit prendre du temps. Je n’ai pas de briques. Comment construire le four ? Je dois créer mes briques. Prendre de la terre, la mélanger à de l’eau, un peu de sable et/ou de paille, façonner la terre dans une forme de brique et laisser sécher le tout au soleil. Ah… cela veut dire que je dois vivre près d’une source d’eau (une rivière, un étang) et qu’il fasse suffisamment chaud pour que mes briques sèchent au soleil. Mes briques sont prêtes. Je peux construire le four et le laisser sécher une fois que le mortier est fait. À moins que je parte d’un morceau de terre au complet sans créer de briques. Il existe tant de techniques. Je réalise que je n’ai pas de feu. Il me faut démarrer un feu. Silex frappé ? Baguette de bois tournée avec de la paille ? Cuire le bol, le rendre solide et enfin après toutes ces étapes manger dans ce bol, pouvoir enfin découvrir le goût des choses dans l’objet de son indépendance. Boire dans le bol tenant le creux de la main qui l’a fabriqué. Le premier outil…

Karl Dubost

«L’ange comme extension de soi»

http://www.publie.net/fr/ebook/9782814505506/l-ange-comme-extension-de-soi

image http://experience-kanazawa.com/activite/la_poterie.html

A propos brigetoun

paumée et touche à tout
Cet article, publié dans lectures, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Le bol

  1. arlette dit :

    Le simple geste et toute sa valeur de survie

  2. brigetoun dit :

    un texte où ce genre de petits bonheurs se retrouve à multiples coins de pages

  3. micheline dit :

    la main premier outil de création

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s