Je suis un cliché

Roulant de jour en jour

J’écoutais la radio

Une fille chantait

I am a cliché

I am a cliché

I am a cliché

Je suis un cliché

Elle cliché…. et moi cliché

Et tous clichés papillons épinglés

Des clichés comme des manteaux

Et Jésus portait son cliché

Sur le chemin du Golgotha

Marchant comme peuvent marcher

Des oiseaux de mer mazoutés

Voici pour vous pour une nuit

Poème à ras des micros

Clichés… éclairs instantanés

Débris de rock… éclats de roc

Des messages venus d’ailleurs

Il n’y a pas d’ailleurs hélas

Ailleurs c’est ici maintenant

Qu’on a retourné comme un gant

Ça brûle fort

Entre l’homme et son ombre

Ça brûle fort

Entre l’homme et son cliché

Joue le jeu mon vieux joue le jeu

Joue avec feu joue avec le feu

André Benedetto

«Poésie

ça brûle fort tu vois

entre l’homme et son ombre»

Collection parole

Édité par «parole» au Mans

2ème trimestre 1983

image http://www.hebdo-le-comtadin.fr/fr/portraits/theme-5-theatre/id-5-andre-benedetto-adieu-l-artiste

les … sont une très mauvaise solution trouvée pour respecter les espaces prévus par le texte

A propos brigetoun

paumée et touche à tout
Cet article, publié dans lectures, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Je suis un cliché

  1. Et l’auteur – loin du cliché – en parle avec brio

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s