Les passions de l’âme

Voilà l’ordre qui me semble le meilleur pour dénombrer les passions de l’âme.

On peut généralement les définir comme des perceptions ou des émotions de l’âme qui sont causées, entretenues et fortifiées par quelque mouvement des esprits. Il est besoin de savoir que, bien que l’âme soit jointe à tout le corps, il y a néanmoins en lui quelque partie qui est une certaine glande fort petite située dans le milieu de la substance du cerveau en laquelle l’âme exerce ses fonctions plus particulièrement. Les moindres de ces mouvements peuvent beaucoup pour changer le cours de ces esprits, et réciproquement les moindres changements qui arrivent au cours des esprits peuvent beaucoup pour changer les mouvements de cette glande.

René Descartes

«Descartes/Elisabeth

vivere beate»

adaptation libre de la correspondance de Descartes

et de la princesse Elisabeth de Bohême (1643-1649)

Scènes intempestives à Grignan

A propos brigetoun

paumée et touche à tout
Cet article, publié dans lectures, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Les passions de l’âme

  1. Physiologie de la Passion : glande fort petite située dans le milieu de la substance du cerveau.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s