Paris

J’AI VU PARIS, le bulbe d’ardoise de l’immeuble bourgeois brillant comme une boule d’acier humide sous le soleil, les acacias verts, MONTPARNASSE — cimetière calme, terrasses sous les feuilles d’automne. J’ai une journée formidable devant moi de douleur et d’ivresse, d’angoisse et de joie, quelque chose arrive devant, je le vois, je suis épuisé, vide et plein d’or, une source de lumière, je la vois, elle est là, elle bouillonne, je vais pouvoir l’offrir — INCROYABLE.

Une pêche incroyable quand je redescend l’avenue du Maine, puis le boulevard Raspail dire bonjour à Balzac et au petit café qui fait l’angle — Rotonde bourgeoise

J’AI VU Paris au matin de Noël, murs et pans gris, bulbes noirs sur la colline de Mouffetard. À la gare avant le énième départ, une grande tasse de café filtre, aqueux et âcre comme dans les cafétérias des Etats-Unis…

J’AI VU Paris à l’aube, glissant en courant sur la pente de Mouffetard. Dégringolant de sa maison vers la mienne, d’une cabane à l’autre. Éruptant de la nuit d’amour et de fête. Et puis, à la gare, les indiens lavant les carreaux du train à grande eau. Tout est nouveau, excitant, doux. Tout est « à découvrir ».

J’AI VU SON TRAIN filant sur la surface, pompant à toute vapeur plein Est, trait fonçant, rayant l’espace ; et le mien tirant, crachant, percutant l’espace — plein Sud.

J’AI VU bateau pirate, Paris, quais de Seine, barque chinoise, grand’putain de Canton, le bateau qui grince, la GÎTE. Assis sur les tinettes, tout au fond des cales de bois, j’entends le bateau vivant qui part…

ET TOUT D’UN COUP quelque chose s’est ouvert en moi, et s’en échappe comme des ballons dans l’air. Et c’est un grand cri de silence et de joie.

J’AI VU la lumière soudain déchirer le front noir de l’orage et déchirer le ciel.

J’AI VU.

Fred Griot

«Visions – fragments de navigation»

http://www.publie.net/fr/ebook/9782814500822

fusain Laurent Sweetness http://www.ateliermagique.com/fr/laurent-sweetness/galerie/ciel-parisien-3.html

A propos brigetoun

paumée et touche à tout
Cet article, publié dans lectures, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Paris

  1. Des lieux mythiques sous une belle plume

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s