printemps

C’est la première semaine de mai, et, sur le versant des collines et des montagnes, le long des avenues, et autour des grilles, dans l’hémisphère nord, la plupart des arbres sortent leurs feuilles. Non seulement leurs différentes nuances de vert sont toujours distinctes, mais les gens ont également l’impression que chaque feuille prise l’une après l’autre est distincte et donc qu’ils font face à des milliards – non pas des milliards (le mot a été dégradé par dollars) -, ils font face à une multitude infinie de jeunes feuilles.

Pour les prisonniers, les petits signes visibles de la permanence de la nature ont toujours été, et sont toujours, un encouragement secret.

Aujourd’hui, le but de la plupart des murs de prison (que ce soit en béton, électronique, sous surveillance de patrouille ou interrogateurs) n’est pas de maintenir des prisonniers à l’intérieur et de les amender, mais de ne pas les intégrer, de les exclure.

La plupart des exclus sont anonymes – de là, l’obsession identitaire de toutes les forces de sécurité. Ils sont également innombrables pour deux raisons. D’abord parce que leur nombre fluctue : chaque famine, catastrophe naturelle et intervention militaire (on appelle ça maintenant rétablissement de l’ordre) ou diminue ou accroît leur multitude. Et ensuite, parce qu’évaluer leur effectif, c’est faire face au fait qu’ils constituent la majorité des habitants vivant à la surface de la terre – et que reconnaître ceci, c’est plonger dans l’absurdité absolue.

John Berger

«Dans l’entre-temps

Réflexions

sur le fascisme économique»

indigène.éditions

A propos brigetoun

paumée et touche à tout
Cet article, publié dans lectures, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour printemps

  1. Le but de la plupart des murs de prison (…) n’est pas de les intégrer (mais) de les exclure.

    Puissante évocation du milieu carcéral.

    Pierre R.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s