une si belle piscine

 Ça n’avance pas. Je vois bien que ça n’avance pas. Mais qu’est-ce qu’il se passe ? Cette incapacité à. Ne serait-ce que de suivre jusqu’au bout une. Et pourtant, cet article à rendre de toute urgence. Les piscines, les piscines, les piscines. Allons, allons pas de panique. Prenons les choses autrement. Prenons les choses calmement. Procédons par ordre.

Les plus belles piscines du monde.

C’est ça. Reprenons tout à zéro. Ou presque. Revenons à la Billionnaires Charity Association. Campons Tom Cruise en donateur généreux. En mécène magnanime. Bien. En agent du bonheur. Parfait. Essayons d’accrocher le lecteur par une question qui claque. Quelque chose comme : Quoi de plus beau qu’un milliardaire qui donne sans compter ? Les plus belles piscines du monde.

Car il donne, Tom. C’est de notoriété publique. Tom donne sans compter. Nous l’allons d’ailleurs montrer sur le champ. Il suffit de trouver un exemple propre à frapper les esprits. Sur ce chapitre, nous avons l’embarras du choix. Il suffit d’ouvrir le dossier de presse. Voyons que dit le dossier de presse ? Ah ! Ici. Page quarante et un : Chaque semaine, le compte courant de Tom se voit débité – on écrira « délesté sur son ordre express », c’est plus vivant – de cinquante millions d’eurodollars au profit d’un programme éco-alimentaire et éco-locatif en faveur des vieillards du.

Les plus belles piscines du monde.

Houlà ! Jargon d’expert, ça. Eco-ceci. Eco-cela. Imbuvable. Laissons tomber. Et puis assez parlé fric. Tom est riche, point à la ligne. On ne va pas épiloguer cent sept ans là-dessus. Revenons à l’essentiel. Retournons à la villa. Plongeons dans la piscine. La piscine, la piscine, la piscine. Retrouvons la fraîcheur de la scène inaugurale. Renouons avec l’homme en maillot de bain. Ses cothurnes qui claquaient sur les tommettes de terre cuite.

La plus belle piscine du monde.

Vastitude liquide. Crissement de hamac. C’est mieux. Flic floc des tongs chaussant des pieds humides. C’est bien mieux. Trouvons les adjectifs pour dire le bleu de l’eau. Azur ? Azul ? Azuli ? Les mots idoines pour dire les vagues mouvantes. Clapotis ? Clapots ? Clapotements ? Les phrases ad hoc pour dire les reflets mouvants des vagues. Les reflets vagues des flaques. Non, les lents ressacs des vaguelettes. Non, les vagues reflets des ondes, des eaux dolentes, des stries, des zébrures, des ramures zébrées, des noirs reflets des vaguelettes moirées des.

Des plus belles piscines du monde.

Jean-François Paillard

«Les plus belles piscines du monde»

http://www.publie.net/fr/ebook/9782814502086

image : une photographie de l’auteur pour le livre

A propos brigetoun

paumée et touche à tout
Cet article, publié dans lectures, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour une si belle piscine

  1. Propos très festivaliers et fort circonstanciels. Été oblige.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s