Conseils d’un passeur

Retenir sa faim. Manger en soupesant chaque miette. Penser à faire des provisions pour la route où c’est chacun pour soi. Savoir se retenir de pisser, de chier, de gerber, de ruminer ses pensées, de tout. Se retenir et attendre. Devenir un animal à sang froid et laisser glisser le temps sur sa peau. Qu’est-ce que l’heure pour celui qui a tout quitté et ne sait pas réellement à quoi ressemble l’autre côté ? La fatigue, apprendre à l’apprivoiser. Se couler dedans, zen, mais, en moins d’une seconde, être capable d’en sortir pour courir, courir, sauver sa peau. Et la folie, mes petits, il faut savoir la tenir à distance. Les souvenirs, non. Ou plutôt juste pour se motiver, pas pleurnicher. Se gonfler de haine pour avancer ; ce ne sont pas les motifs qui manquent, on en trouve toujours et ça marche mieux que l’amour. Devenir «l’homme en route». Vous me saisissez ? L’«homme en route» ne se fait pas d’amis qu’il risquerait d’aimer. Pour lui, l’autre n’est qu’un maillon : il peut parfois vous être utile, mais si le maillon est défaillant il est ôté de la chaîne qui n’en a que faire. Ouvrir l’oeil, hein ? Écouter beaucoup, parler peu. L’homme est né sous le signe de l’oiseau, c’est pour cela qu’il aime voler par delà les frontières, mais évitez de passer pour un pigeon. Gare aux coupeurs de route ! Deux passeports valent mieux qu’un, au cas où vous tomberiez sur des passeurs pas très réglos. De bonnes chaussures ! Des clopes ça sert toujours….

 

Gustave Akakpo

«Arrêt sur image»

dans

«Écritures d’Afrique dramatiques contemporaines»

culturesfrance éditions

image http://www.geo.fr/photos/reportages-geo/l-afrique-du-sud-par-la-face-nord/immigrants-zimbabweens-barbeles-frontiere-musina

A propos brigetoun

paumée et touche à tout
Cet article, publié dans lectures, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Conseils d’un passeur

  1. Passer outre au sens d’aimer, aux émotions trop sentimentales. L’enfer d’un bord, l’idée du paradis de l’autre bord. Qui n’est que rarement atteint.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s