Obit : et stet in caelo tenebroso

Le pan de mur n’ a pas de fin

Sur un plan que la mer a fait

On voit l’homme aller à sa fin

De jeunesse et patience fait

Le muret s’en va par le pied

Sur un plan que la terre a fui

On voit l’homme pousser en lui

Par jeunesse et patience lié

Si ce n’était que les nuages

Mais il y a le temps

Se peut-il qu’un jour d’un naufrage

Naisse un printemps ?

Se peut-il qu’un jour d’un naufrage

Naisse un printemps ?

Le roman ordonne et dispose :

Sur un plan que la mort a fait

On voit l’homme plaider sa cause

De jeunesse et patience fait

Par un trou mangé de silence

Sur un plan que le chant a fui

Puis jeunesse et patience et nuit

On voit l’homme danser sa danse

Si ce n’était que les nuages

Mais il y a le temps

Se peut-il qu’un jour d’un naufrage

Naisse un printemps ?

Se peut-il qu’un jour d’un naufrage

Naisse un printemps ?

Emmanuel Tugny

«Nemeton»

http://www.publie.net/fr/ebook/9782814502697

A propos brigetoun

paumée et touche à tout
Cet article, publié dans lectures, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s