S.M.S. de la cloison (fragments)

.Ces messages quotidiens furent adressés à deux amis, l’un alité dans un proche hôpital, l’autre veillant à mon chevet. Témoignant de la fusion d’un corps et d’une machine, ils sont l’exacte traduction électronique d’une blessure qui m’a gardé sur le flanc, en chien de fusil, incapable de m’allonger ou de m’asseoir, et qui m’a imposé l’usage exclusif du téléphone portable pour écrire.

L’écran basculé sur l’oreiller, à vingt centimètres du visage, épouse parfaitement le champ visuel, et l’ongle qui frappe quelques caractères par ligne, invoque la guérison comme à coups de poinçon. Cette psalmodie sur fond pâle traverse le ciment.

……

25/12/06 07:09

l’amour est la 


pointe émergée 


du langage








26/12/06 03:35

durant les nuits 


d’insomnie le 


silence se tient en 


équilibre comme 


une perle sur le 


front








27/12/06 03:22

la sainteté est la 


seule alternative 


au poème

Philippe Rahmy

«SMS de la cloison»

http://www.publie.net/fr/ebook/9782814501478

image http://archives-fr.novopress.info

A propos brigetoun

paumée et touche à tout
Cet article, publié dans lectures, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour S.M.S. de la cloison (fragments)

  1. Langage nouveau où la concision est le dogme absolu.

  2. arlette dit :

    Choisir justement le « bon » mot …synthèse de l’esprit

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s