L’enfant neutre

Par moments, souvent en vérité, le moindre mot l’écoeure, le décourage, et il laisse tomber là le langage, comme le papier d’un bonbon sur le chemin. Cela provoque chez lui le refus de la page écrite, de la parole même.

On a dit déjà qu’il n’aurait jamais voulu lire ni écrire, qu’il avait été obligé. La moindre lecture d’enfant est pour lui, au départ, un supplice. On le force, on lui dit : lis, sinon… On le menace avec une bêtise et une ignorance à venir qui, bien sûr l’effraient d’abord. Et puis son goût de la mutité le reprend, et il oublie la peur.

Terrible chose que d’obliger cet être à lire, « pour son bien ». Les signes, qui figent le réel bien trop souvent, lui font horreur. Ce sont des leurres qui excitent la sensibilité et la pensée, l’emmenant dans le réel momifié des dictionnaires, l’éloignant de ce qui vit en deçà des mots, dans la vivante et juste beauté.

Laurent Margantin

«L’enfant neutre »

http://www.publie.net/fr/ebook/9782814502529

image http://chienquiboite.over-blog.com/article-33431460.html

A propos brigetoun

paumée et touche à tout
Cet article, publié dans lectures, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour L’enfant neutre

  1. Ping : L’enfant neutre - Laurent Margantin | Poésie, poèmes, citations .... Un peu de douceur :) | Scoop.it

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s