Le portail de l’impasse de Bab Essaha

Cogne, scie, frappe ce putain de rocher ! Ah quelle merde ! Quelle poisse ! Quel piège ! Quelle prison ! Un jour de grève, un autre de deuil, dix jours où les commerçants baissent les rideaux pour protester contre le couvre-feu. Les barbelés bloquent les ponts et les rues ! Des drapeaux bizarres flottent au-dessus de nos têtes ! Le poste de garde fiché en nous tel le couteau sous la gorge ! Nous sommes des moutons égorgés qui se battent, s’entre-tuent et se vautrent dans leur sang. Vas-y, casse, scie, cogne ! Quelle prison, quelle honte !

Nouhza regarda par la fenêtre et demanda, étonnée :

« Pourquoi tout ce vacarme ? »

La clameur des jeunes lui répondit en écho :

« Allez, allez, démolissez-le ) » Un tir partit, puis les gaz lacrymogènes, les cris des femmes. Les scies qui ne s’arrêtaient pas. Allez les jeunes, allez, putain de rocher ! Cogne de côté ! Un autre tir et un nouveau martyr qui tombe du haut de la muraillle. Un cri s’éleva : « Un nouveau martyr, ils sont trois maintenant ! »

« Monte par là ! » ordonna un jeune cagoulé à un autre : « Enjambe le portail, cours jusqu’à la place et brûle leur drapeau. » On porta à bout de bras le jeune qui tenait une bouteille de cocktail Molotov. Arrivé au sommet, une balle de tireur d’élite l’atteignit et il tomba sur les rochers en gémissant.

Sahar Khalifa

« L’impasse de Bab Essaha »

Flamarion

« Domaine étranger »

image en contre emploi littéral, en accord

http://www.urgencepalestine.ch/Agenda/Archives06b.html

A propos brigetoun

paumée et touche à tout
Cet article, publié dans lectures, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Le portail de l’impasse de Bab Essaha

  1. Dans une impasse, le désespoir. Sans espoir point de lumière au bout de l’impasse.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s