Un roman de pluie

J’aurais voulu écrire un roman, un jour de pluie, sur une table désertée par ses étudiants à la première goutte d’eau. Je me serais assis là en face de la cathédrale, tout en regardant les gens courir sous l’eau. La chaise n’est pas encore tout à fait trempée, mais je sens déjà l’humidité sous l’étoffe. Alors sous le regard amusé d’un clochard sous son arbre, j’aurais sorti deux feuilles de papier, juste deux, pour ne pas mouiller toutes les feuilles à la fois. Et puis, j’aurais sorti un stylo à plume à l’encre violette, qu’elle m’aurait offert un jour d’orage. A ce moment précis, où la pluie s’intensifie, où je sens l’eau dégouliner sur mes épaules, j’aurais écrit mes premiers mots.

 

J’aurais écrit des mots oubliés, des mots invisibles, de ceux que l’on ne prononce pas mais que l’on lit au creux d’une hanche, dans la légère lourdeur d’un sein. J’aurais décrit la place ensoleillée, les couleurs d’un ciel bleu tendu comme la toile d’une salle de cinéma. Le personnage principal de mon roman serait assis là, aussi, et il aurait écrit « Ce n’est pas un bleu Klein mais un bleu Flaubert qui m’accompagne ce matin sur la place de la Cathédrale. D’ailleurs qui sait ce qu’est un bleu Klein pour un ciel d’été en Normandie. » Et puis à chacune de mes lignes, certaines gouttes d’eau aurait dilué les mots sur le papier, une aquarelle de mots, imprévisible, qui s’étale en rivière sur la feuille de papier. Je me serais penché sur ma feuille pour éviter que la pluie n’efface trop les phrases, pour pouvoir continuer à écrire. Mais cette fois, les mèches de mes cheveux détrempés dégoulinent comme un robinet mal fermé. Plutôt que de noyer mon chagrin dans l’alcool, j’aurais noyé ma joie sous la pluie.

 

J’aurais voulu écrire un roman, un jour de pluie … oui mais voilà aujourd’hui, il y avait un grand beau soleil qui inondait tout. Je n’a pas écrit de roman.

 

Karl Dubost

« Avez-vous connu l’amour ? »

Numeriklivres

http://comprendrelelivrenumerique.com/2011/11/30/ebook-avez-vous-connu-lamour-karl-dubost-defi/

image http://addiction4mac.com/?tag=pluie

A propos brigetoun

paumée et touche à tout
Cet article, publié dans lectures, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Un roman de pluie

  1. Toujours extraordinaire de constater à quel point la pluie est inspiratrice de belles pages de poésie et de roman. Et noyer sa joie sous une pluie est une idée singulièrement intéressante. J’aime bien Dubost que je découvre.

  2. Un très beau texte de Karl Dubost. Merci pour cette mise en valeur.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s