Une histoire de Galilée – l’autre récit

16 Parle dans le Coran de Marie, comme elle se retira de sa famille et alla du côté de l’est du temple

17 Elle se couvrit d’un voile qui la déroba à leurs regards. Nous envoyons vers elle notre esprit. Il prit devant elle la forme d’un homme, d’une figure parfaite.

18 Elle lui dit : Je cherche auprès du Miséricordieux un refuge pour toi. Si tu le crains…

19 Il répondit : Je suis l’envoyé de ton Seigneur, chargé de te donner un fils saint.

20 Comment, répondit-elle, aurais-je un fils ? Nul homme ne s’est approché de moi, et je ne suis point une dissolue.

21 Il répondit : Il en sera ainsi : ton Seigneur a dit : Ceci est facile pour moi. Il sera notre signe devant les hommes, et la preuve de notre miséricorde. L’arrêt est fixé.

22 Elle devint grosse de l’enfant, et se retira dans un endroit éloigné.

23 Les douleurs de l’enfantement la surprirent auprès d’un tronc de palmier. Plût à Dieu, s’écria-t-elle, que je fusse morte avant que je fusse oubliée d’un oubli éternel !

24 Quelqu’un lui cria de dessous elle : Ne t’afflige point. Ton Seigneur a fait couler un ruisseau à tes pieds.

25 Secoue le tronc du palmier, des dattes mûres tomberont vers toi.

26 Mange et bois (ou rafraîchis ton oeil), et console-toi, et si tu vois un homme

27 Dis-lui : J’ai voué un jeûne au Miséricordieux, aujourd’hui je ne parlerai à aucun homme.

28 Elle alla chez sa famille, portant l’enfant dans ses bras. On lui dit : O Marie ! Tu as fait une chose étrange.

29 O soeur d’Aaron ! Ton père n’était pas un homme méprisable, ni ta mère une femme suspecte.

30 Marie leur fit signe d’interroger l’enfant : Comment, dirent-ils, parlerons-nous à un enfant au berceau ?

31 Je suis le serviteur de Dieu ; il m’a donné le Livre et m’a constitué prophète.

….

Le Coran

traduit par Kasimirski

image : un vantau de la porte principale – église Saint Pierre – Avignon 


A propos brigetoun

paumée et touche à tout
Cet article, publié dans lectures, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Une histoire de Galilée – l’autre récit

  1. Parfois le Coran peut être d’une belle inspiration s’il n’est pas dévoyé par de quelconques grands prêtres sans horizon

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s