Traité du blanc (fragment)

.

Il neige depuis l’âge des premiers dieux,

pourtant jamais la neige n’a été aussi fraîche qu’elle l’est ce matin.

Tel est le jadis selon les proverbes dans anciens habitants du Japon. Om renvoie à une origine plus actuelle que la kyrielle des présents succédanés du présent.

°

Chaque hiver le monde ne cesse de blanchir.

C’est le temps même qui avoue sa couleur.

L’écume de plus en plus blanche qui retombe sur les berges brunes, humides, des océans où s’enfoncent les talons des pieds de ceux qui feignent de marcher sur leurs pattes arrières tenant leurs souliers par les lacets dans leurs pattes avant.

Pascal Quignard

« Sur le jadis »

Dernier Royaume II

Gallimard

A propos brigetoun

paumée et touche à tout
Cet article, publié dans lectures, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Traité du blanc (fragment)

  1. Il ne manque que monsieur de Sainte-Colombe pour accompagner ces mots de beaux andantes.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s