La Cité, neige, nuit, temps d’antan

Le cimetière de Saint-Jean avait eu sa part de neige. Toutes les tombes étaient convenablement recouvertes ; les maisons aux grands toits blancs se dressaient tout autour en rangées solennelles ; les honorables bourgeois étaient au lit depuis longtemps ayant mis leur bonnet de nuit, à l’instar de leur domicile ; il n’y avait aucune lumière dans tout le voisinage, à l’exception d’une petite lueur provenant d’une lampe suspendue qui se balançait dans le choeur de la cathédrale et projetait les ombres ça et là au rythme de ses oscillations. L’horloge marquait presque dix heures quand la patrouille, munie de hallebardes et d’une lanterne, passa en tapant des mains ; elle ne vit rien de suspect aux alentours du cimetière de Saint-Jean.

Il y avait cependant une petite maison adossée au mur du cimetière qui était encore éveillée – éveillée pour un mauvais motif, dans ce quartier où tout dormait déjà profondément. Il n’y avait pas grand-chose pour la trahir de l’extérieur, rien qu’un filet de vapeur chaude qui s’échappait du sommet de la cheminée, un endroit où la neige fondait sur le toit et quelques empreintes de pas à moitié effacées à la porte. Mais, à l’intérieur, derrière les fenêtres aux volets clos, maître François Villon, le poète, et quelques membres de l’équipe de voleurs avec qui il frayait passaient la nuit sans fermer l’oeil en faisant circuler la bouteille.

Robert Louis Stevenson

« Un logis pour la nuit »

traduction Isabelle Py Balibar

photo http://harold.clenet.free.fr

à la pertinence très approximative 

A propos brigetoun

paumée et touche à tout
Cet article, publié dans lectures, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour La Cité, neige, nuit, temps d’antan

  1. Que peut voler François dans cette maisonnette du cimetière si ce n’est du temps pour ne pas sombrer dans l’oubli.

  2. Présences, chaudes présences de la vie au milieu de la neige qui les sanctifie.
    _________
    Merci pour ces lignes dont j’ignorais tout

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s