Wissant et alentours

L’octobre luit entre les cumulus. Sur la baie de Wissant, les cerfs-volants prennent l’air. L’ouest calcaire fixe les falaises anglaises, mur blanc sur les vagues entravées de la Manche. La jeune fille décortique le crabe, suce la praire et le bigorneau. Les moules d’Équihen, adolescentes collées, puis détachées du Fort, livrées au litre à la table d’éventaire, se parfument au vinaigre de branchies. C’est la pluie qui leur donne la douce illusion d’un sursis. Petite moule, serre très fort ton muscle adducteur ! Ne laisse donc plus les enfants cruels tirer sur ton byssus. Écoute la sirène du car-ferry qui enfantera les trailers et la tôle rutilante des cruisers. La mer rote à l’abri de ses ports. Forte est l’eau.

La neige fond silencieusement dans la nuit de février. Dans la lueur bifide des phares, la délicate mésange bleue se calfeutre sous sa petite casquette organique. Le buisson, autour d’elle, bruit des gouttes qui éclatent contre les filets tendus des épeires. L’orge d’hiver pointe sous les étoiles. Dans ce doux souffle d’ouest, les feuilles d’herbe sèchent et tremblent. Demain, le sel aura blanchi le macadam. Petit à petit, le ver remonte vers le jour.

Lucien Suel

« Théorie des orages »

http://www.publie.net/fr/ebook/9782814505292/théorie-des-orages

image http://labelinawissant.blogspot.com/2009/02/la-belina-wissant-entre-mer-et-campagne.html

A propos brigetoun

paumée et touche à tout
Cet article, publié dans lectures, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Wissant et alentours

  1. Quel beau titre : théorie des orages. Et des mots avec force évocation : « Petite moule, serre très fort ton muscle adducteur ! Ne laisse donc plus les enfants cruels tirer sur ton byssus »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s