Travail – plantation, usine de tabac

Ils s’empoignèrent par la main droite, usant de la gauche pour se claquer les omoplates. Un registre à la main, Jouvin considérait ce rituel du fond de sa chemise. Poursuivons, fit-il prudemment lorsque le rythme des claques commença de faiblir.

Chaque visiteur lui était l’occasion de parcourir l’usine en prononçant des chiffres. Laissant les bacs de coagulation, l’époux Jouvin précéda le capitaine dans les salles suivantes où l’on pressait, lavait, découpait le coagulat en feuilles minces, qu’ensuite l’on séchait et fumait dans une chambre spéciale empestée de créosote. Le duc s’abstint d’y pénétrer, jetant des regards sur les ouvrières affairées, leur adressant différentes sortes de sourire selon.

Raymond tint à poursuivre jusqu’à l’atelier d’emballage, terme de la chaîne de production. Plus tard, dans l’entrepôt, adossés au mur élastique, ils convinrent que le stock serait chargé le soir même sur le nouveau camion de la plantation, celui-ci gagnant le lendemain matin la station côtière où le Boustrophédon avait jeté l’ancre. On se revoit pour dîner, dit Jouvin, pour signer les papiers. Puis il s’en fut, l’air affairé. Comme il régnait un peu de relative fraîcheur dans l’entrepôt, le capitaine remis sa casquette en s’aidant des deux mains.

Jean Échenoz

« L’équipée maltaise »

les Éditions de minuit

image http://www.quat-rues.com

A propos brigetoun

paumée et touche à tout
Cet article, publié dans lectures, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Travail – plantation, usine de tabac

  1. Le duc vint, regarda furtivement, puis quitta. Entente conclue.

  2. micheline dit :

    Ces délails »se claquer les omoplates »-« remis sa casquette en s’aidant des deux mains ».qui imposent la vérité du récit.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s